Béton et blocs d'enrochement artificiels pour la protection du littoral Aquitain

Recherche & développement

Ce projet a généré plusieurs innovations de produits et des nouvelles connaissances scientifiques exploitables par TSV et le secteur BTP.

La première innovation a été le développement de formulations de béton à base de granulats de laitiers LAFE très performant, adapté au milieu agressif marin et non polluant vis-à-vis de l’environnement (contrôlé par des tests de lixiviations).

La deuxième innovation a été le développement d’un bloc d’enrochement préfabriqué en béton de forme et d’aspect semblables aux blocs naturels de carrières d’ophite (bloc BSO).

Pour la première fois, une Analyse de Cycle de Vie (ACV) d’un bloc de béton de laitiers (dans le contexte local) a été réalisée en comparaison avec un béton d’ophite. Ce qui a permis de démontrer que le béton de laitier est moins impactant pour l’environnement que celui réalisé avec des granulats naturels.

Enfin, de manière secondaire, le projet a permis d’innover dans les techniques d’ancres de levages généralement présentes pour les blocs d’enrochement en béton BCR.

Retour d’experience: 

Le CREAHd a permis à TSV, dans un premier temps,  par son action et sa connaissance du tissu régional, de trouver des partenaires régionaux compétents dans le domaine de la recherche scientifique appliquée capables de développer et de concrétiser son idée de développement à partir de béton lourd. Dans une deuxième étape, le montage du projet d’étude par NOBATEK, a permis l’obtention d’une aide financière du Conseil Régional Aquitaine sans laquelle TSV n’aurait pu mener à bien ce projet avec la rigueur scientifique voulue. Bruno BOUQUET – T.S.V.

Partenaires & Co-labellisateurs

Avancement du projet
100%
Date de labellisation
12/12/2008
Date de démarrage
Février 2009
Date de fin
Décembre 2012
Financeurs
Budget total: 
335 535 €
Financement obtenu: 
167 767 €
  • Essais et prise d'échantillon
  • Bloc démoulé
  • Blocs ophite naturels
  • Echantillons béton formulé
  • Moule bloc d'enrochement artificiel

Résultats obtenus

Béton de granulats de laitiers LAFE : une nouvelle activité de préfabrication lourde en perspective pour T.S.V.

  • Résistant à l’environnement agressif marin
  • Résistances mécaniques supérieures à 60 Mpa,
  • Densité supérieure à 2,9 tonnes/m3,
  • Durabilité équivalente ou supérieure à celle des bétons avec granulats courants.
  • Respect des seuils réglementaires et normatifs les plus strictes vis-à-vis de l’environnement
  • Fabrication moins impactante pour l’environnement que pour des bétons de roches naturelles

Blocs d’enrochement : fabrication et mise sur le marché de deux nouveaux produits par T.S.V.

  • Blocs d’enrochement BCR en béton de laitiers : résistances et performances approuvées.
  • Blocs d’enrochement BSO : des prototypes et un chantier pilote ont été réalisés permettant de valider leur aspect et leur forme. Véritable innovation : ces blocs peuvent être utilisés conjointement à des blocs naturels pour les chantiers d’enrochement sur des digues. Des optimisations du process de production sont en cours.

Publication scientifique :

Suites et perspectives

La mise au point d’un béton lourd, à partir des laitiers d’aciérie électrique,  permet d’envisager le développement de produits préfabriqués  spécifiques dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.